Daily Archives: February 10, 2021

Madame Idamange Iryamugwiza Yvonne a besoin d’être protégée.

A L’ATTENTION DE LA PRESSE, DU CORPS DIPLOMATIQUE ET DES DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME

CONCERNE : Campagne de lynchage à l’encontre de Madame Idamange Iryamugwiza Yvonne.

  1. « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. » (Déclaration universelle de Droit de l’homme de 1948, article 19).
  2. « La liberté de presse, d’expression et d’accès à l’information sont reconnues et garanties par l’Etat. » (La Constitution de la république du Rwanda de 2003 révisée en 2015, article 38, alinéa 1).
  3. En vertu de ces droits ci-haut cités, en date du 31 janvier 2021, Madame Idamange Iryamugwiza Yvonne a diffusé un message dans lequel elle exhortait les autorités rwandaises à prêter l’oreille au cri du peuple impacté négativement par les mesures décrétées dans le but d’endiguer la covid-19. Elle n’a pas raté l’occasion pour poser des questions dans les domaines de l’éducation et la liberté à la religion, entre autres, qu’elle partage avec beaucoup d’autres Rwandais.
  4. En guise de réaction le gouvernement rwandais a orchestré une campagne de lynchage à travers les réseaux sociaux et plateformes pro-gouvernementaux à l’encontre de cette dame courageuse visant à la faire taire et à démoraliser quiconque aurait l’intention de l’imiter. Cette campagne devient de plus en plus tenace et menace la sécurité et la vie de Madame Idamange
  5. Madame Idamange Iryamugwiza Yvonne rejoint la liste longue d’autres acteurs qui ont été victimisés pour avoir osé parler des injustices que le peuple rwandais endure dans leur quotidien. Certains d’entre eux ont payé de leur vie : Feu Kizito Mihigo a été assassiné en 2020 après avoir chanté la nécessité d’abandonner la discrimination mémorielle entre les victimes du génocide et celles des autres crimes.  D’autres ont subi des conséquences diverses : Monsieur KARASIRA Aimable, un professeur en informatique a été licencié par l’université pour avoir des idées estimées contradictoires avec le code de l’éthique dans la fonction publique ; Madame Victoire Ingabire Umuhoza a été condamnée à quinze ans pour demander que les auteurs des crimes commis contre les Hutus soient jugés ; le journaliste Niyonsenga Dieudonné alias Cyuma Hassan est toujours en prison pour avoir interviewé les opprimés. En Bref, selon le mode opératoire du FPR, quiconque brave la terreur pour dénoncer les injustices risque sa vie, la prison, ou les tortures tant morales que psychologiques.

Pour toutes ces raisons :

Nous estimons que Madame Idamange Iryamugwiza Yvonne est en danger et a besoin d’être protégée.

Nous recommandons ce qui suit :

  1. A l’Etat rwandais, de veiller à la sécurité de Madame Idamange tout en empêchant ceux qui se couvrent des institutions nationales pour ternir son image
  1. Au corps diplomatique, de faire usage de leur influence pour dissuader les autorités qui semblent recourir à la violence au lieu de subvenir aux besoins du peuple.
  2. Aux défenseurs des droits de l’homme, de rester attentifs à la situation de Madame Idamange.
  3. A la presse locale et internationale, de couvrir son histoire et de lancer l’alerte au cas échéant
  4. A tous les Rwandais, de condamner les persécutions que subit Madame Idamange dans son combat pour l’amélioration du bien-être commun des citoyens.

Fait à Paris, ce 08/02/2021

Par

  1. ISHEMA Party
  2. UFF- Indangamirwa
  3. RRPM – Inkundura

Vous pouvez télécharger le format PDF

Urubanza rwanjye – Mpozenzi (Igice cya mbere)

Muri iyi minsi hari abantu benshi batangiye kugaragaza ibyo batekereza kuri FPR bakaba bari babimaranye igihe kinini. Akenshi binubira uburyo bacecekeshejwe cyangwa bakagenerwa ibyo bavuga bataka FPR-INKOTANYI bagendeye ko ngo yabarokoye. Nyuma y’ubutumwa Madamu Idamange Iryamugwiza Yvonne yatanze tariki ya 31/01/2021, hakurikiyeho abandi benshi bashyize hanze ibyo banenga FPR. Uwitwa Mpozenzi Nemeye yongeye kutugezaho ubutumwa anyujije mu muvugo yise “URUBANZA RWANJYE”. Reka tumwumve.

Ubwanditsi

URUBANZA RWANJYE N⁰1

Si ndi umurwayi cyangwa uwahungabanye
Si inda nini cyangwa gushukwa
Si umurengwe cyangwa ubushinzi
Si ubukunguzi cyangwa ubugome
Si na Stockholm syndrome!
Ni intimba yasobetse imitima
Twabigendanye kuva kera
Biraturwaza biraturembya
Nta gutuza nta kugoheka
None ngo duceceke twaradabagijwe!
Ariko kandi reka muducyurire ni mu gihe
Umuntu abura se koko!!!

Mwakoze byinshi kandi byiza
Turashima kandi cyane
Gusa nanone singombwa kwitaka
Ibirenze cyane ndetse bikabije
Umugani wa Beni Rutabana
Urubanza rwanjye ndarubatuye:

Bitangira muri 1987 mwashutse ababyeyi bacu mu nyungu bibwiraga ko ari iza benshi.
Barafunzwe, baratotezwa bamwe bahunga igihugu, babasanze ntimwanabakiriye neza.

Ntibyateye kabiri, muratera badushinja kubabera ibyitso, turasakwa, ababyeyi barafungwa bikomeye, ribara uwariraye!
Si impuhwe mbateza, si inzara si no gukunda inda nk’uko numvise mubyita.
Twarabazize biratinda, batwita inyenzi, inzoka, inyangarwanda na ba rutamayeze n’andi mazina menshi agayitse.

Byageze mu 1991, tumaze gusobanukirwa n’abo muri bo, turabakunda turabataka, imisanzu iratangwa bakuru bacu barabasanga.
Twitabiriye amashyaka menshi(PL/PSD/MDR) turabyina turahamiriza biratinda, ngo turashaka rukokoma!
Ndabyibuka nk’ibyabaye ejo, twafashwe n’igipindi cya ba PC, turabashyigikira bishyira kera.
Reka sinizimbe mu magambo, mwaje muje kubohora, guca akarengane n’ubusumbane, gukuraho ubuhunzi n’irondakakoko.
Mwanengaga imisanzu n’imisoro, mukavuga ko muje kurema u Rwanda rushya rutarangwamo ibyo byose.
Mwatwigishije ko inshingano z’ingabo ari ukurinda umuturage n’ibye byose
Mwatwigishije amateka y’igihugu, mutugaragariza ko yagoretswe, ko muzanye ubumwe.

Mwaraduhumurije ntawe ubigaya, turabashima, ariko ntitubashima byo kubahishira, kuko ababahishiriye nabo mwabakozemo biratinda.
Ababakoreye, abafashije mu nzego zose, abatanze imari yabo sibo mwahereyeho!

Erega urubanza rwanjye ni rurerure, mpere i Rutongo muri REDEMI, ko mwaje ari ukurinda abaturage n’ibyabo bariya mwiciye mu bisimu, byacukurwagamo gasegereti(casterite), bo bazize iki? Ko bari abanyarwanda nk’abandi niba bari barakoze ibyaha ko bari kubibazwa n’inkiko bazize iki koko, bari benshi ababizi barabizi, bumvaga atari ngombwa guhunga igihugu bahitamo kuba bikinze hariya mu gisimu, namwe muti twatanzwe mubamishamo amasasu na za bombe, erega mukabyita gukubura (kufajia), boshye mukubura imyanda.

Uko mukomeza kwinangira tuzabashyira hanze, nubwo bizwi hose igihe nicyo gitunganya byose(le temps arrange tout).
Si inzika si no kuba umurakare, navuze kenshi ko ibyo mwakoze neza tubishima ariko kandi ntabyera ngo de, mwarishe ndetse bikabije, uwo mugambi murawukomeje.
Nyamuneka nimusubize inkota mu rwubati, aka wa mubyeyi wababajije ati” muzica mwice n’abakabarengeye”! Nsoreje aha muhere i Rutongo mukore ubushakashatsi, nyuma ya 22 z’ukwa kabiri, nzabaha n’ahandi henshi, kandi tubifitiye ibimenyetso, namwe muzatubwire uburyo nta kuri dufite, kandi urubanza rwanjye tuzaburana ingingo nyinshi.

𝕸𝖕𝖔𝖟𝖊𝖓𝖟𝖎 𝕹𝖊𝖒𝖊𝖞𝖊 𝖜𝖆 𝕹𝖊𝖒𝖊𝖞𝖊 𝖒𝖜𝖊𝖓𝖊 𝕹𝖊𝖒𝖊𝖞e

Source: Facebook

Biracyaza…