Patrick MBEKO rend hommage à Pierre PEAN.

11469605

Il était le meilleur de sa génération; l’un des meilleurs journalistes d’enquête, non pas en France seulement, mais au monde. « Il », c’est Pierre Péan. Quand j’étais de passage en France et qu’il était disponible, nous nous organisions pour aller prendre un café au Café de la paix situé à la Place de l’opéra à Paris. Nos rencontres étaient l’occasion de parler de politique africaine, des enquêtes et surtout de la situation dans la région des Grands Lacs. Au fil des ans, il était devenu un ami, un aîné, que j’appelais affectueusement « MZEE » (littéralement « vieux » en swahili ou « sage »). À chaque fois que j’avais besoin de lui, il était disponible. Ses conseils et observations étaient toujours pertinents.

Pierre Péan n’est plus. Quelle triste nouvelle ! Une énorme perte. C’est un ami de l’Afrique et des Africains qui s’en est allé. Un homme dont les enquêtes faisaient trembler les puissants, aussi bien en France qu’en Afrique. Un homme d’un courage exceptionnel qui n’avait pas peur de susciter la controverse et qui savait tenir tête aux puissants, parfois au péril de sa vie. Des anecdotes, il en avait beaucoup à raconter. Un jour, il vient me prendre à la gare et on se rend chez lui. À l’entrée de sa résidence, il me montre un coin et me dit : «C’est ici qu’on a déposé la bombe… », conséquence directe de son enquête sur les liens pour le moins troublants entre la France et le Gabon (Affaires africaines, Fayard, 1983). Je suis abasourdi.

L’homme en a vu des vertes et des pas mûres. Son enquête sur le génocide rwandais (Noires fureurs, blancs menteurs, Ed. Fayard, 2005) lui a valu des attaques violentes de la part des soutiens et autres thuriféraires français de Paul Kagame et un procès pour « diffamation raciale » et «discrimination raciste». Procès qu’il a gagné en première instance et en appel.

Bref. De Pierre Péan, je retiens la simplicité, la rigueur, l’abnégation, le courage, mais aussi et surtout un grand amour pour le continent africain. Des comme lui, il n’y a presque plus. Repose en paix MZEE. À jamais dans nos coeurs…

picture-8-1502231536

Patrick MBEKO

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s