PARIS: APPEL A LA MANIFESTATION DU 27/02/2015 CONTRE LA VENUE DU DICTATEUR PAUL KAGAME

109642234_640

POUR PROTESTER CONTRE LA VENUE A L’UNESCO DU DICTATEUR –SANGUINAIRE PAUL KAGAME CE 27 FÉVRIER 2015.

LES ASSOCIATIONS ET ORGANISATIONS DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-RWANDAISE

En partenariat avec les organisations et associations congolaises et rwandaises de France et de Belgique

ORGANISENT

UNE MANIFESTATION A PARIS

VENDREDI 27 FÉVRIER 2015 A PARTIR DE 13H00

Rassemblement à l’angle de l’avenue de Saxe et l’avenue de Ségur Métro Ségur et Cambronne

PROGRAMME:

Manifestations, déploiement de banderoles et de pancartes, distribution de tracts, REMISE de mémorandum au Directeur Général de l’UNESCO.

OBJET:

  • ALERTER l’opinion française et internationale sur les crimes contre l’humanité, les crimes de guerre et les actes de génocide commis par le FPR de Paul Kagame au Rwanda et en République Démocratique du Congo ;
  • PROTESTER contre la venue à l’UNESCO du président rwandais Paul Kagame, accusé des pires crimes contre l’humanité, au Rwanda et en RD Congo;
  • DÉNONCER les crimes graves en COURS au Rwanda et les immixtions politiques dans les procédures judiciaires engagées par le juge d’instruction français contre Kagame et ses proches collaborateurs dans l’affaire de l’attentat terroriste contre l’avion présidentiel le 6 avril 1994 ;
  • EXIGER que la France, pays des droits de l’homme et membre du Conseil de sécurité de l’ONU, apporte tout son appui politique et diplomatique au Rapport Mapping publié le 1er octobre 2010 par le Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, lequel rapport accuse les troupes du général Kagame de crimes contre l’humanité, de crimes de guerre et d’actes de génocide en RDC de 1993 à 2003 et préconise la création d’un Tribunal international ad hoc chargé de poursuivre et de juger les criminels mis en cause par ce rapport ;
  • DEMANDER l’arrêt des harcèlements et assassinats d’opposants politiques ;
  • EXIGER l’expulsion immédiate des escadrons de la mort dits INTORE envoyés par Paul Kagame pour traquer ses opposants dans l’Hexagone et dans les autres pays de l’Union européenne ;
  • EXIGER la libération immédiate et sans condition de tous les prisonniers politiques ;
  • EXIGER l’ouverture du dialogue politique entre le gouvernement rwandais et son opposition y compris les FDLR en vue de résoudre définitivement le problème rwandais.

Fait à Paris le 23 février 2015.

Pour le Comité d’organisation,

Augustin Sebahakwa (sé)

Président du COVIGLA

Collectif des victimes des crimes de masse commis dans la région de grands lacs africains.

Contacts France : +33615731510, +33620832528, +33659222780.  Contact Belgique     : +32485625007

E-mail : covigla@gmail.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s